Bienvenue sur le site de la
Fédération des Femmes Pour l'Europe

Prévenir la perte d’autonomie

La perte d’autonomie (ou la dépendance) se définit comme l’incapacité d’assurer seul certains actes de la vie courante. Elle est due à des altérations physiques et/ou psychiques pouvant être liées au vieillissement.

Qu'est-ce que la dépendance ?

Dans l’acception courante, il s'agit du besoin d'une personne de faire appel à un tiers pour effectuer les actes de la vie courante : se laver, s'habiller, s'alimenter, se déplacer, etc.
Physique et/ou psychique, la perte d’autonomie se mesure, elle est évaluée au moyen de la grille AGGIR. Cette évaluation permet de repérer les difficultés et les besoins de la personne afin de mettre en place des solutions pour pallier au manque d'autonomie : aides à domicile, aides techniques ou entrée en maison de retraite.

Vivre chez soi le plus longtemps possible

En faisant appel à de l’aide à domicile, les personnes âgées peuvent continuer de vivre dans leur cadre familier, préservent leur indépendance et leurs repères. Les services sont multiples et dépendent du degré d’autonomie de la personne : aide ménagère, portage de repas, garde de jour ou de nuit, soins médicaux…

La maison de retraite, une solution à envisager

La plupart des personnes âgées de plus de 75 ans vivent chez elles ou chez un parent. L’âge moyen d’entrée dans une maison de retraite est aujourd’hui supérieur à 80 ans.
Lorsque le maintien à domicile s’avère incompatible avec l’état de la personne âgée, il existe différentes structures de prise en charge : maisons de retraite, foyers-logements, Epad (établissements pour personnes âgées dépendantes)… Ces établissements peuvent être publics ou privés, conventionnés ou non conventionnés. Pour pouvoir bénéficier des aides sociales, il faut bien vérifier que la structure d’accueil soit conventionnée.

Des aides financières pour alléger les coûts de prise en charge

Pour les personnes dépendantes, l’APA (Allocation personnalisée à l’autonomie) est la principale mesure d’aide proposée. Il s’agit d’une prestation en nature accordée pour l’achat de biens et de services. Elle concerne les personnes de plus de 60 ans qui ne peuvent plus accomplir les tâches de la vie quotidienne. Elle est attribuée après évaluation médico-sociale et son montant dépend du degré d’autonomie et des ressources de la personne.

Elle finance une partie des services de maintien à domicile mais aussi celui des séjours en maison de retraite.

 

Mise à jour : novembre 2014