Bienvenue sur le site de la
Fédération des Femmes Pour l'Europe

L'insertion par l'activité économique (IAE)

L'insertion par l'activité économique (IAE) s’adresse aux personnes les plus éloignées de l'emploi, en raison de difficultés sociales et professionnelles particulières (âge, état de santé, précarité).

On peut distinguer deux grands types de structures d’insertion par l’activité économique :

  • celles qui produisent des biens et des services (entreprises d’insertion, ateliers et chantiers d’insertion, régies de quartiers)
  • celles qui mettent leurs salariés à disposition d’utilisateurs (associations intermédiaires, entreprises de travail temporaire d’insertion, GEIQ)

Elles proposent aux personnes un parcours de transition qui associe une mise en situation de travail rémunéré et un accompagnement socioprofessionnel qui doivent permettre de lever des freins sociaux et d’acquérir des compétences facilitant leur accès au marché du travail.

Êtes-vous concernés ?

L'orientation vers les structures de l'IAE repose sur l'agrément préalable à l'embauche délivré par Pôle Emploi ou le Conseil Départemental sur certains critères (moins de 26 ans, travailleurs handicapés, femmes isolées, demandeurs d'emploi de longue durée…). C’est cet agrément, d’une durée de 6 à 24 mois, qui va vous permettre d'intégrer une structure d'insertion par l'activité économique.

Qui peut vous recruter ?

Vous pouvez exercer une activité professionnelle dans une des 6 structures du secteur de l'IAE :

  • Les Entreprises d’Insertion (EI)
  • Les Ateliers et Chantiers d’Insertion (ACI)
  • Les Associations Intermédiaires (AI)
  • Les Entreprises de Travail Temporaire d’Insertion (ETTI)
  • Les régies de quartiers
  • Les Groupements d'employeurs pour l'insertion et la qualification (GEIQ)

Quelle est la nature de votre contrat ?

Le parcours d'insertion s'inscrit toujours dans un temps limité. Un accompagnement social et professionnel est réalisé durant l'ensemble du parcours.
Votre contrat de travail est différent selon la structure qui vous recrute :

  • Les entreprises d’insertion, les ateliers et chantiers d’insertion recrutent leurs salariés en contrat à durée déterminé d’insertion (CDDI)
  • Les associations intermédiaires embauchent sur des CDDI ou sur des contrats à durée déterminée dits contrats d’usage, conclus pour la durée de la mission à réaliser. Ces contrats peuvent s’enchaîner sans qu’il soit nécessaire de respecter un délai de carence entre chaque contrat et ils ne donnent pas lieu à une indemnité de fin de contrat.
  • Les entreprises de travail temporaire d’insertion proposent des contrats de travail temporaire (contrats de mission). La durée de ces contrats peut atteindre 24 mois (renouvellement compris) au lieu de 18 mois dans le cas général.
  • Les régies de quartiers recrutent principalement via des contrats de droit commun (CDI ou CDD) et/ou des contrats aidés (CUI-CAE).
  • Les  Geiq utilisent essentiellement le contrat de professionnalisation dont la durée varie, en fonction des branches, entre douze et vingt quatre mois.
A noter : les structures d’insertion par l’activité économique sont également mentionnées dans le code du travail comme employeurs des emplois d’avenir.

Fédérations – Têtes de réseau de l'IAE

COORACE (Coordination des Organismes d'Aide aux Chômeurs par l'Emploi)

FNARS (Fédération Nationale des Associations d'Accueil et de Réinsertion Sociale)

Fédération des Entrepries d'Insertion

CNRIQ (Comité national de liaison des régies de quartier)

Fédération française des GEIQ

 

Mise à jour : novembre 2015