Bienvenue sur le site de la
Fédération des Femmes Pour l'Europe

Les formations financées

Stage financé par la Région, formation conventionnée par Pôle emploi, aides financières des OPCA et OPACIF…  différents dispositifs existent. En tant que demandeur d’emploi et en fonction de votre situation personnelle et professionnelle, les frais de formation pourront être pris en charge :

Par le Conseil Régional

Le Conseil Régional de Midi-Pyrénées est un des principaux financeurs des formations professionnelles pour les demandeurs d’emploi. Près de 1000 actions de formation par an sont financées dans le cadre du Programme régional de formation professionnelle (PRDF)

En savoir + : La fiche "Le Conseil Régional et la formation professionnelle"

Par Pôle Emploi

Les Actions de formation conventionnées (AFC)

Pôle emploi, dans le cadre du dispositif AFC peut proposer, après une analyse des besoins du marché du travail local, des formations qui permettent de compléter l’offre de formation du conseil régional. L’AFC s’adresse à tout demandeur d’emploi indemnisé. Sa durée est variable suivant l’action de formation.

+ Renseignez-vous auprès de votre conseiller

L’aide individuelle à la formation (AIF)

Pôle emploi peut attribuer une aide individuelle à la formation sous certaines conditions pour répondre à des besoins de formation spécifiques non couverts par les autres dispositifs.

En savoir + : La fiche de présentation de l’AIF sur le site mpfm.fr (Midi-Pyrénées Formations Métiers)

Les actions de formation préparatoires au recrutement

L'Action de formation préalable au recrutement (Afpr) et la Préparation opérationnelle à l'emploi (POE) permettent de bénéficier d’une formation (de 400 heures maximum) afin d’acquérir des compétences complémentaires pour occuper un emploi.

En savoir + : Les fiches de présentation de l’AFPR et de la POE sur le site mpfm.fr (Midi-Pyrénées Formations Métiers)

Par les OPCA ou OPACIF

Le DIF portable

Les salariés qui connaissent une rupture du contrat de travail ou une fin de CDD ouvrant droit à l’indemnisation chômage et qui ont acquis des droits à DIF peuvent bénéficier de sa portabilité pour financer une formation (en règle générale une formation courte ou une VAE). Le financement de la formation est assuré par l’OPCA du précédent employeur et se limite à la somme acquise au titre du DIF. L’OPCA règle directement l’organisme.

À noter : le licenciement pour faute lourde et le départ à la retraite ne permettent pas d’utiliser le DIF portable.

A partir du 1er janvier 2015, le compte personnel de formation (CPF) remplace le droit individuel à la formation (DIF).

Votre interlocuteur est désormais Pôle emploi. Vous devez prendre contact avec votre conseiller pour mettre en œuvre votre projet de formation dans le cadre de ce nouveau dispositif.

Le CIF-CDD

Les personnes qui sont au chômage après avoir exercé une ou plusieurs activités en CDD au cours des derniers mois, peuvent suivre une formation dans le cadre d’un CIF-CDD.  Le CIF-CDD permet de financer une formation longue et diplômante. L’OPACIF prend en charge les coûts de formation et le versement d’une rémunération pouvant s’élever à 100% du salaire antérieur.

A noter : votre dernier employeur doit vous remettre un bordereau qui mentionne vos droits au CIF-CDD et les coordonnées de l’OPACIF dont relève l’entreprise et que vous devez contacter pour mettre en place votre projet de formation.

Financer une VAE

Le coût d’une VAE comprend les frais de validation, d’accompagnement et, éventuellement, les frais de transport et d'hébergement. Les prestations d'information et de conseil, avant de commencer une démarche VAE, sont gratuites.

Selon votre statut, vous pouvez bénéficier de :

L’aide à la VAE (validation des acquis de l'expérience)

Pôle Emploi peut vous accorder une aide si vous souhaitez entreprendre une démarche de VAE, que vous soyez indemnisé ou non. Vous devez justifier d’une expérience professionnelle minimale de 3 ans en rapport avec la certification visée.

Cette aide est en moyenne de 640 €, mais le montant de prise en charge peut varier selon la certification visée (le barème de prise en charge est défini au niveau régional). Elle couvre pour tout ou partie les droits d’inscription auprès de l’organisme certificateur, le financement des prestations d’accompagnement, le financement des actions de validation proprement dites, les frais de formation en cas de validation partielle.

L’aide versée par Pôle emploi peut venir en cofinancement d’autres financeurs (notamment la Région). Renseignez-vous auprès de votre conseiller.

Plus d’information sur le site pole-emploi.fr > Mon projet, ma recherche > Je valide mes acquis

Le congé VAE CDD

Vous étiez salarié en contrat à durée déterminée, vous pouvez bénéficier d’un financement de l’OPACIF dont relève l'entreprise où vous avez effectué votre dernier CDD.

L’OPACIF peut prendre en charge tout ou partie des frais liés à la validation (frais d’accompagnement, de transport ou d’hébergement...) ainsi qu’une rémunération calculée sur le montant du salaire moyen perçu au cours des 4 derniers mois de travail en CDD.

La demande doit se faire au plus tard 12 mois après la fin de votre CDD.

Renseignez-vous auprès de votre OPACIF.

Plus d’information : la fiche technique du CarifOref Midi-Pyrénées.

 

Mise à jour : décembre 2014