Bienvenue sur le site de la
Fédération des Femmes Pour l'Europe

Comment choisir une formation ?

Acquisition de nouvelles compétences, perfectionnement, reconversion professionnelle, validation des acquis de l’expérience : différents dispositifs peuvent vous être proposés . En fonction de vos besoins, vous pouvez :

1- Acquérir des compétences complémentaires

2- Apprendre un nouveau métier, obtenir un diplôme

3- Valider les acquis de son expérience : la VAE

4- Vous former en interim

1- Acquérir des compétences complémentaires

Ce sont en général des formations assez courtes centrées sur les aspects techniques d’un poste. Plusieurs dispositifs peuvent vous permettre d’acquérir ces compétences supplémentaires :

Les  « Chèques Formation »

Ces formations courtes (2 à 4 semaines) permettent de s’initier, d’actualiser ou de compléter ses compétences en bureautique, langues, comptabilité-paye, multimédia PAO ou pour préparer un concours administratif.

Consultez la liste des actions et les organismes sur www.cariforef-mp.asso.fr

Les « Compétences clés »

Ce programme financé par l’État s’adresse à des personnes peu ou pas qualifiées. Il a pour but de développer une ou plusieurs compétences fondamentales :

  1. Compréhension et expression écrites
  2. Initiation à une langue étrangère
  3. Compétence mathématique et compétences de base en sciences et technologies
  4. Compétence numérique (bureautique et Internet)
  5. Apprendre à apprendre (aptitude à développer ses connaissances et compétences)

Ce dispositif est personnalisé en fonction du projet professionnel de chacun. Il est prescrit par votre conseiller Pôle emploi.

A noter : ce programme peut être mobilisé dans le cadre de situations d’illettrisme.

Plus d'information sur www.emploi.gouv.fr

La Préparation Opérationnelle à l’Emploi et l'Action de Formation Préalable au Recrutement

Le principe de ces dispositifs est de donner une formation courte (400 heures) à des demandeurs d’emplois, pour leur permettre d’acquérir des compétences complémentaires nécessaires pour répondre à une offre d’emploi (POE) ou pour occuper l’emploi sur lequel l’entreprise s’est engagée à recruter. (AFPR).

Plus d'information voir : Les aides à la formation pour adapter ses compétences à une embauche

Le Contrat unique d’insertion

Pour un recrutement dans le cadre d’un contrat unique d’insertion (CUI-CAE ou CUI-CIE),  l’employeur a l’obligation de faire bénéficier le salarié d’actions de formation utiles au développement de ses compétences professionnelles. La nature des actions prévues sont inscrites dans la convention signée par l’employeur, le salarié et Pôle Emploi.

^ Haut de page

2- Apprendre un nouveau métier, obtenir un diplôme

Il existe différents dispositifs de formation permettant d’acquérir une qualification.

Les contrats en alternance

La formation en alternance est un système dans lequel des périodes de formation théorique, dispensée en centre de formation, alternent avec des périodes de travail en entreprise. Il s’agit :

Pour trouver un contrat en alternance :

Pôle Emploi, dans la rubrique "Contrats en alternance", recense sur son site les offres de contrats de professionnalisation et d'apprentissage classées par région.

Le ministère du Travail propose sur le "Portail de l'alternance" un moteur de recherche par emploi et niveau de qualification visés, par type de contrat et par région.

L’AFPA propose sur son site une sélection de contrats de professionnalisation classés par région.

Vous pouvez également vous adresser aux chambres consulaires (Chambre des métiers et de l’artisanat, Chambre de commerce et d’industrie, Chambre de l’agriculture)

Les formations qualifiantes

Ces formations sont dispensées par des organismes de formation publics ou privés agréés par la Région, l’État ou Pôle Emploi.

Elles permettent de préparer des certifications relevant de différents ministères : titres professionnels du ministère chargé de l’emploi et de la formation professionnelle, diplômes de l’Éducation nationale, diplômes d’état du ministère des affaires sociales et de la santé ou des certificats de qualification professionnelle (CQP) relevant des branches professionnelles.

Pour rechercher un diplôme, un titre professionnel, un certificat de qualification professionnelle, vous pouvez consulter le répertoire national des certifications professionnelles : www.rncp.cncp.gouv.fr.

A noter : il existe également des formations préparatoires et des remises à niveau permettant d’intégrer une formation qualifiante.

Pour trouver une formation qualifiante :

Dans les agences Pôle emploi vous avez à votre disposition de la documentation sur la formation professionnelle, des dossiers, les coordonnées d’organismes de formation. Demandez conseil à votre conseiller.

Midi-Pyrénées Formations Métiers vous propose à la rubrique "Les métiers en région" de sélectionner par secteur d’activité, les métiers qui vous intéressent et les formations financées pour y accéder.

Orientation pour tous : le portail de l’orientation et de la formation

^ Haut de page

3- Valider les acquis de son expérience : la VAE

La validation des acquis de l'expérience est une démarche individuelle qui permet de faire reconnaître son expérience professionnelle  ou extra-professionnelle (bénévole, syndicale) afin d'obtenir un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle.

L’expérience doit être en lien avec la certification visée et fait l’objet d’un dossier soumis à la validation d’un jury de professionnels. [Fiche]

4- Vous former en interim

Les entreprises de travail temporaire proposent des formations en alternance à travers trois dispositifs :

Le contrat d'insertion professionnelle intérimaire (CIPI)

Le CIPI est un contrat spécifique au travail temporaire de 210 à 420 heures qui propose une alternance entre des périodes de formation et des périodes de mission. Il a pour objet de faciliter l’insertion professionnelle de tout demandeur d'emploi rencontrant des difficultés du fait de son âge, de son handicap, de sa situation sociale ou familiale…

Pour plus d’information : le dépliant du FAT.TT « Contrat d’insertion professionnelle intérimaire mode d’emploi »

Le contrat de développement professionnel intérimaire (CDPI)

Le CDPI est un contrat de mission-formation qui  permet aux intérimaires, peu ou pas qualifiés d'accéder à un premier niveau de qualification ou à une qualification différente ou complémentaire. Il s'adresse aux intérimaires ayant travaillé en intérim 450 heures dans les 12 derniers mois.

Pour plus d’information : le dépliant du FAT.TT « Contrat de développement professionnel des intérimaires mode d’emploi »

Le contrat de professionnalisation intérimaire (CPI)

Le CPI est un CDD conclu pour une durée de 6 à 24 mois. Il permet d acquérir un diplôme, un titre ou une qualification professionnelle en alternant formation théorique et travail en entreprise. Pendant la durée du contrat, l'entreprise de travail temporaire s'engage à fournir une ou des missions au salarié intérimaire en relation avec l'objectif de professionnalisation visé.  Voir le contrat de professionnalisation.

Vous renseigner auprès de votre agence d’intérim.

 

Mise à jour : décembre 2014